les couples en quête de l'homme guayaquil

ait arraché.
Rien ne ressemble moins à une métropole sud-américaine que la capitale de lEquateur.
Cest quici, contrairement au reste du continent, rien nest excessif, rien nest grandiloquent."Oui, cest vrai que les nuages font un peu partie de notre"dien, mais, à 2 800 mètres daltitude, cela nest pas vraiment surprenant." Cest Alvaro Martínez qui parle.Arrêtons-nous, pleurons au souvenir dune amante et dune demeure Oui!Tu connais beaucoup de capitales qui ont été construites au pied dun volcan en activité?» Page 204 « Et connais-tu au moins Imru al Qays, prince de la tribu de Kinda, jeune homme?» Pages 218 et 219 «Je ne connais pas le troisième, un jeune mec dans un grand pull de laine, genre Gaston Lagaffe mais sur le mode tragique, à en juger par son visage ravagé.» Page 220 «Un appartement déchiqueté, avec la même et méthodique.De lautre coté du massif se dévoile le Guagua Pichincha, mais les nuages en masque limposant cratère (il a explosé en 1999, que des cendres heureusement).Lune de ces pauvres phrases saccrocha plus particulièrement à lui : « ILS ONT assassinÉ lamour.» Cétait une phrase étrange, dun romantisme désuet, comme sortie dun livre en forme de cœur.Jai dailleurs annoncé votre visite : seize heures précises. .Il sagit de la somptueuse allée des volcans, si bien décrite par le grand scientifique allemand Alexander von Humboldt : une double rangée de volcans qui sétendent en enfilade sur près de 250 kilomètres.Cest femme mature cherche homme machala cela, le couple solaire que nous fêtons lors des éclipses et des équinoxes.".Je suis arrivé aujourdhui à Mindo, sur les pentes ouest des Andes en pleine forêt tropicale de nuages, après avoir passer près dune semaine à Quito.



Les scientifiques français commencèrent dès lors à appeler lAudiencia de Quito la terre sous lEquateur, et cest sous le nom de República del Ecuador que lAudiencia proclama définitivement son indépendance, en 1830.
«Risson raconte la Guerre et la Paix, et, dans le sifflement empoisonné de la petite bombe, on peut entendre tourner les noms de Natacha Rostov, de Pierre Besoukhov, dAndré, dHélène, de Napoléon, de Koutouzov» Page 28 «À croire que toute la flicaille de Paris monte.
Rousseau a très bien su faire.
Thian ne comprenait pas.» Page 131 « Elle est belle comme une bouteille de Coca remplie de lait.Je ne me suis pas trop attardé dans les musées, la plupart retrançant les différents mouvements catholiques.Probablement dix fois plus quil ne vous en rapportera.Pas une minute à moi, mes petits.Il est peut-être en train de se farcir ce dernier bouquin dont on cause, Le parfum, de Süskind, pour le raconter ce soir aux enfants? .Colossales subventions de la ville de Paris pour promouvoir LE bouquin darchi qui annonce sans ambiguïté ce que sera le Paris de demain.


[L_RANDNUM-10-999]