le contact des femmes au marché central, à saragosse

Une pratique qui constitue un obstacle à la promotion de ces femmes prises dans létau de ces usuriers.
Dans son discours, le ministre na pas manqué de décliner les ambitions du chef de lEtat pour laccès des femmes aux crédits.
Le ministre en charge de la Microfinance est convaincu quavec cet important financement, les portes du progrès et de linvestissement productif, créateur demplois, vont souvrir devant les femmes mareyeuses.En outre, Moustapha Diop assure que les services de son département vont fournir aux femmes mareyeuses lassistance nécessaire et la formation requise pour bien utiliser à bon escient les financements.La cérémonie sest tenue au marché central au poisson de Pikine où une forte mobilisation de femmes a été constatée.«Toutes les activités licites sont éligibles, mais un accent particulier sera mis sur les créneaux à haute valeur ajoutée et forte croissance a-t-il indiqué.



Diop, d'autres intervenants comme le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, le directeur du Marché central au poisson, le maire de Pikine, des femmes mareyeuses se sont réjouis du travail abattu par le ministre en charge de la Microfinance pour l'accès des femmes.
A len croire, le chef de lEtat ambitionne de faire des femmes les fers de lance du Plan Sénégal émergent.
A leur tour, le directeur du marché central au poisson de Pikine, Ndiaga Thiam, et le maire de la ville, Abdoulaye Thimbo, ont tous les salué ce geste tout en mentionnant quil va annunci chaud napoli permettre aux femmes dêtre des actrices du Pse.Le ministre de la Pêche et de lEconomie maritime a expliqué aux mareyeuses que le chef de lEtat a voulu, tout en apportant une solution aux difficultés quelles rencontrent dans la recherche de financement, mettre fin à la pratique usurière à laquelle se livrent des.Le ministre a également exhorté les bénéficiaires de cet appui à respecter les échéances de remboursement des prêts qui leur seront accordés, pour faciliter laccès des financements au plus grand nombre de femmes grâce au crédit revolving.En présence du ministre de la Pêche et de lEconomie maritime, Oumar Guèye, ainsi que de Guedj Diouf et Abdoulaye Thimbo, respectivement préfet et maire de Pikine, le ministre délégué Moustapha Diop a fait part de lambition du chef de lEtat de soutenir les femmes.Il a aussi précisé que les services de son département vont fournir lassistance technique nécessaire et la formation requise en gestion et écoulement de produits de ces femmes pour les aider à atteindre leurs objectifs.«Le chef de lEtat ma demandé de venir vers vous pour vous aider à résoudre la lancinante question de laccès au crédit pour le financement de vos activités a déclaré le ministre.Heures D'ouverture, lundi au mercredi 10 h à 19 h, jeudi et vendredi 10 h à.Elles vont recevoir un financement de 150 millions de francs CFA qui va leur permettre de mieux développer leurs activités.


[L_RANDNUM-10-999]