je regarde pour le copain à bogota relation à long terme

Toujours la même et unique règle, dire «oui» à toutes les propositions surtout celles qui me font sortir de ma zone de confort.
Je commence déjà à comprendre la plupart de ce quils me disent.
Tant pis, si je souhaite dormir chez des gens localement cest aussi pour vivre comme eux.
La moto est décidément le meilleur moyen de transport à Bogota.
Créer un profil, notre e-mail s'est glissé dans votre boîte de courrier indésirable?Japprécie ces expériences imprévues et qui ne se reproduiront peut être jamais dans ma vie.Après concertations entre plusieurs personnes à larrêt de bus, un monsieur me dit en voyant arriver un bus «cest celui-là».Les discussions et présentations continuent de plus belle en espagnol car ils parlent très peu anglais et cest tant mieux pour moi.Pour rentrer dans limmeuble, il faut montrer patte blanche à lun des 3 gardiens qui se relaient 24h/24.Jaccompagne encore une fois Luis-Miguel à travers la ville pour acheter des produits pour le restaurant.Un jour de cours sur place puis deux jours à se balader en ville pour visiter : le centre historique, le cimetière, le musée national puis le jardin Botanique.Cest comme cela que je rencontre à la sortie de laéroport son copain, sa maman, sa tante et sa grand-mère.Cest ainsi que je me retrouve à moto à faire les courses pour le restaurant puis en cuisine comme commis, à préparer des plats Colombien.



Il est manager dans un restaurant.
Une rencontrer l'amour à 40 ans heure dembouteillage plus tard je retrouve mes deux comparses devant le musée national.
Avec mes quelques mots despagnols je demande ma route.
Maria-Paula mannonce quelle a un ami qui peut finalement mhéberger et que ce sera plus facile.
Tous les produits sont de saison et frais puisque cuisinés le matin même.Nous reprenons le bus.Le vendredi, de nouveau pas de plans, je me réveille et jimprovise.Je dors dans le salon sur un canapé, ce qui représente toute la dimension du Couchsurfing, «couch» signifiant «canapé» en anglais.Créer un nouveau profil, si vous avez modifié votre adresse e-mail ou que votre adresse e-mail ne peut être vérifiée.Ne voulant non plus totalement lâcher prise, javais néanmoins préparé le terrain via le site Couchsurfing dont je vous ai déjà parlé dans de précédents articles et qui ma permis de rencontrer des personnes géniales en logeant chez elles à Stockholm puis à Miami. .Japprécie le fait davoir le temps de prendre le temps, le fait de pouvoir dire oui à tout, de me laisser porter sans trop savoir où lon va, dapprécier linstant présent.




[L_RANDNUM-10-999]