indien, femmes célibataires

Moralité: soit les femmes n'ont plus qu'à se cacher pour téléphoner, soit il faut qu'elles se trouvent un mari pour passer des appels.
Les filles sont autorisées à utiliser des téléphones cellulaires à la maison avec la supervision de leurs parents et les femmes qui fréquentent un collège sont totalement exemptées de linterdiction.
Téléphoner ou récurer, il faut tolérance zéro pour les contrevenantes.Tatoune, 60 recherche femmes badoo ans, anne leone guera, 48 ans, misssarah, 30 ans.Un nouvel exemple rétrograde et machiste nous vient tout droit d'un village indien - et par n'importe lequel puisqu'il s'agit du fief du Premier ministre - qui a tout bonnement décidé d'interdire l'usage du téléphone portable aux femmes célibataires.Mamelles, 60 ans, lemon, 22 ans, thadidja, 36 ans.



Jetecherche, 35 ans, pourviefamille, 33 ans, cristeline, 30 ans.
En outre, elles ont également besoin de téléphone portable pour rester en contact avec leurs parents car les collèges sont situés dans les villes voisines, pas dans notre village», a déclaré Vankar dans les colonnes de lIndian Express.
Une mesure qui allonger la liste des privations de droits et atteintes aux droits des femmes en Inde, déjà victimes de sexisme.
Un milliard d'individus y est actuellement privé de connexion internet.
Carla, 56 ans, donna, 22 ans, shainaaa, 21 ans.Rien n'arrête malheureusement ceux qui s'en prennent aux droits des femmes.Objet de toutes les turpitudes, le portable aurait deux inconvénients majeurs: il distrait les femmes durant leurs études mais surtout lors de l'accomplissement des tâches ménagères!Le village Gujarat de Surajen en Inde a imposé une interdiction sur les femmes célibataires et les jeunes filles mineures de posséder des téléphones cellulaires.Mariaranja, 31 ans, meena, 41 ans, yasmina, 23 ans.Chendra, 33 ans bibi, 57 ans, aishwaryrai, 46 ans, sabrina diguet, 42 ans.


[L_RANDNUM-10-999]