des photos de femmes à partir de 40 ans, jusqu'

Ce scandale fait actuellement lobjet dune enquête de létat-major américain pour déterminer lorigine de ces photos.
La marque française Dove, propriété du groupe néerlandais Unilever, a pu sen rendre compte ce week-end, lorsquune publicité faisant la promotion dun gel douche, initialement publiée sur la page Facebook de Dove aux Etats-Unis, a été taxée de racisme.
Mais il en existerait bien dautres, difficiles à traquer car secrets.On peut y trouver des photos graveleuses suivies de commentaires misogynes, comme celui-ci : La rédaction vous conseille "Première contribution : cest très loin de lavion de chasse quon traque tous, certes, mais du haut de mes 27 ans, je ne pouvais refuser ce taudis."Taudis de 44 ans captures décran à lappui, Chrystelle Charlier déroule le contenu du groupes.Marc Riboud, lui aussi membre de l'agence Magnum, seront faites d'une sélection de tirage grand format.Deux ans de prison, après plusieurs signalements, le réseau social Facebook a fini par fermer ce groupe secret vendredi.A travers des photographies non-retouchées, 30 femmes dorigines et dâges variés étaient mises à lhonneur sur 9 000 panneaux publicitaires dans toute la France.Un scandale sexuel sans précédent agite larmée américaine depuis une semaine.



Mais ce site ne se limiterait pas uniquement aux Marines et sétendrait à dautres services de larmée américaine.
Malgré cette action appréciée, Internet noublie rien et dans les site de rencontres jura nombreux messages postés sur Twitter, des utilisateurs ont rappelé que ce nest pas la première fois que Dove se fait épingler pour une publicité raciste.
Face à ce tollé, Dove a tenu à sexcuser, samedi, via un message posté sur son compte Twitter : «Une image que nous avons récemment postée sur Facebook a manqué son objectif de représenter les femmes de couleur.
Certaines victimes sont explicitement mentionnées par leur nom, leur rang, et leur affectation, et des commentaires orduriers accompagnent ces clichés, commentant la "qualité de la marchandise".
Dans la publicité désormais supprimée, une femme noire devenait blanche après avoir utilisé un gel douche Dove.Mais le scandale ne sarrête pas là, et a pris de lampleur au cours de la semaine.Depuis ces révélations, la page Facebook a été fermée mais les clichés continuent de circuler sur internet, via Dropbox notamment.Sebastião Salgado, photographe brésilien basé à Paris mondialement connu, et qui a fait parti de la prestigieuse agence Magnum, verra 34 de ses tirages exposés dans la Galerie Polka.Weitere Informationen zu unseren Cookies und dazu, wie du die Kontrolle darüber behältst, findest du hier: Cookie-Richtlinie.


[L_RANDNUM-10-999]